La question « Les couches lavables retardent-elles la marche chez les nourrissons » a été fréquemment posée par les nouvelles mères expérimentées qui voient d’abord une couche lavables.

Historiquement, les couches lavables étaient beaucoup plus volumineux en apparence, en partie en raison du pantalon en caoutchouc poofy, non ajusté, et parce qu’ils étaient préfolds ou appartements qui ont été vaguement épinglés sur le bébé.  Une fois que les couches jetables ont été introduites la masse est devenue de moins en moins avec les progrès dans les produits chimiques utilisés qui a diminué le papier et la pâte tellement que les jetables sont maintenant presque aussi minces que les sous-vêtements.  Les couches lavables aussi ont parcouru un long chemin dans la réduction en vrac.  Leurs modèles sont maintenant de forme de montage et de coupe pour ressembler à des sous-vêtements, avec des ouvertures de jambe coupées plus élevées et une élévation plus faible.  Ils utilisent également des matériaux plus absorbants qui sont cousus intelligemment pour mettre l’absorption plus dans les zones humides th pour faire une couche de coupeur.  Pourtant, ils ne peuvent pas tenir une bougie à la garniture des jetables.

Selon une étude récemment publiée dans Developmental Science intitulée « Go naked: diapers affect infant walking » toutes les couches perturbent le développement normal de la marche, y compris les jetables.

Permettez-moi tout d’abord de dire que je trouve une faille flagrante dans cette étude; ils n’utilisaient que des couches lavables à l’ancienne qui étaient pour une « utilisation nocturne », ce qui se traduit par « gigantesque ». Je vais aussi aller de l’avant et vous dire que, sans surprise, cette étude a été financée par les fabricants de couches jetables Pampers. En outre, il n’y avait pas d’études à long terme effectuées pour vérifier et voir les effets durables de toutes les couches et la marche nue.  Cela semble être un très gros défaut et soulève la question évidente de savoir si oui ou non le port de couches (tissu ou jetable) a d’autres conséquences au développement que le temps passe ou si la perturbation dans le développement de la marche égalise au fil du temps, ce qui serait ma conjecture.  Comme l’a reconnu l’article, il existe de nombreux autres facteurs qui affectent le développement de la marche chez les nourrissons, y compris le style vestimentaire (vêtements d’hiver lourds, collants, et de longues robes tous retardés à pied), toute liaison ou usure (qui a souvent abouti à des bébés sauter la phase d’analyse), et le temps qu’un parent passe à enseigner à un enfant à marcher.

L’étude a utilisé 30 bébés âgés de 13 mois alors que la marche ne fait que commencer pour la plupart, puis 30 bébés âgés de 19 mois lorsque les chercheurs ont jugé que la marche était bien établie pour la plupart des enfants. Démarche de chaque bébé (Wikipédia définit la démarche de la façon dont la locomotion est réalisée à l’aide de membres humains. Différentes démarches sont caractérisées par des différences dans les modèles de mouvement des membres, la vitesse globale, les forces, les cycles d’énergie cinétique et potentiels, et les changements dans le contact avec la surface (sol, plancher, etc.) a été mesuré tout en portant des couches jetables, des couches lavables à l’ancienne, et nu.

Selon l’étude, les mesures des couches utilisées étaient les suivantes :
Jetables taille 3-5 pesant entre 32 et 41 g. Mesures plates – 7,5 cm de diamètre par 1,1 cm d’épaisseur à l’entrejambe.
Tissu- 170 g et plié pour ce qu’ils appellent « utilisation de nuit » l’entrejambe wsa 12,3 cm de diamètre et 2,8 cm d’épaisseur.

Avec cela étant une étude scientifique il y avait beaucoup à elle, mais je vais essayer d’expliquer sans trop simplement les résultats. Le port de couches a eu un effet visibile sur les bébés de 13 mois, qui ont trébuché beaucoup plus avec des couches sur, en particulier le tissu, que lorsqu’ils étaient nus. Moins dans les jeunes de 19 mois qui avaient plus de pratique à la marche, mais c’était quand même un problème, mais seulement avec les couches lavables et non pas avec des jetables.

La « largeur de pas » définie par la distance entre les bébés placé leurs pieds lors de la marche changerait en fonction de la couche étant portée ou marchant nue. Un bébé naken avait une largeur de 9,71 cm, 11,05 cm avec des jetables et 12,24 cm dans la couche lavables.

Source: Go Naked, Developmental Science
Source: Go Naked, Developmental Science

Maintenant, il est temps de porter mon chapeau de « maman ». Sans étude à long terme pour aller de pair avec cet article, je vais dire quelques choses de l’expérience en tant que mère à deux enfants qui ont porté des couches lavables. Mes deux enfants ont appris à marcher à un âge moyen (14 mois et 12 mois) et ont également appris à ramper à un âge moyen. Ils ont tous deux également marché nu dans leur journée, mais je ne pensais pas observer ce que leurs promenades étaient comme alors par rapport à quand ils portaient du tissu. Autre que la parole, mes enfants ont tous deux été à l’heure ou même tôt quand il s’ agit de développement des compétences motrices et de frapper des jalons de développement.

Il n’y a aucun moyen pour un parent de savoir si le port ou non de couches lavables (ou une couche) a eu un effet sur quand un enfant a appris à marcher. Cette étude montre que le port de couches a un effet sur la marche à court terme, mais ne peut pas prouver que cela fait quoi que ce soit, sauf les mettre en arrière de quelques semaines dans l’habileté. En tant que parents, nous voulons tous ce qui est le meilleur pour nos enfants. Selon cette étude d’être nu est le meilleur! Et malheureusement, il n’y a aucune étude d’un enfant portant des couches de tailleur et de tissu plus étroit qui aurait pu montrer moins de perturbation dans la marche qu’une vieille couche plus épaisse.

« Bien que nous ayons constaté que les couches causent des décroissations immédiates à la marche des nourrissons, les travaux actuels ne peuvent pas déterminer si ces changements en temps réel ont des répercussions plus durables sur le développement. Les données interculturelles soulèvent la suggestion provocatrice que les pratiques d’éducation des enfants telles que la façon dont les nourrissons sont habillés peuvent modifier le cours du développement. Des facteurs quotidiens tels que le port de vêtements lourds ou le fait d’être placé dans une posture resserrée peuvent retarder le développement moteur si le mouvement spontané s’empêchait… Peut-être que les nourrissons qui apprennent à marcher nu – sans défi supplémentaire posé par une couche – pourraient montrer des gains plus rapides dans la posture et la coordination, facilitant les âges de début plus précoce et des améliorations plus rapides. (788)

Les parents qui sont vraiment préoccupés par les implications de ce que le port de couches lavables pourrait faire à un bébé dans les premiers stades de la marche pourrait vouloir prendre la pratique de la communication d’élimination, également connu sous le nom de «formation poterie infantile», pour éviter que l’enfant porte des couches toute couche.  L’article suggère également de laisser les enfants le temps de marcher nu lorsque c’est possible.

Et puis l’étude continue à faire une autre observation potentielle pour les optimistes …

« … être forcé de compenser la perturbation de la couche pourrait effectivement accélérer l’acquisition de compétences en contestant activement le développement de la motricité des nourrissons.

Il vous appartiendra de décider si quelques semaines de retards potentiels valent la peine pour votre enfant de porter des couches lavables, ou même des couches.  Peut-être juste un peu plus de temps nu est exactement ce que le médecin a ordonné.  Et vraiment, quel enfant n’aime pas être libre comme un oiseau pour courir autour de la maison?

[hr]

Source:
Whitney G. Cole, Jesse M. Lingeman et Karen E. Adolph, Allez nu : les couches affectent la marche des nourrissons. Sciences du développement 15:6 (2012), pp 783-790

Article similaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *